Photo: B. Martinez

"Délicieux  soprano  de  Morgane  Heyse,  fruité,  brillant  et  sensible,  dont  l’art  d’attaquer  ses  vocalises  en  guirlande  de  rires  est  achevé"

Avant-Scène opéra

Morgane Heyse, soprano colorature franco-allemande, touche à la musique dès son plus jeune âge par l'apprentissage du violon-alto mais sa passion de toujours pour le chant l'amène à franchir la frontière belge pour étudier, d'abord avec France Emond puis avec Véronique Solhosse au Conservatoire Royal de Musique de Liège. Elle y obtient son Master Spécialisé en Art Lyrique avec Grande Distinction ainsi que son Agrégation en Chant et Art Lyrique avec Distinction

En 2017, elle obtient un Post-Master décerné par l'International Opera Academy de Gand. 

 

Sa polyvalence et la flexibilité de sa voix lui permettent de se produire dans un répertoire très varié, dans les plus grandes salles d’Europe. 

Dans l'opéra, Morgane a interprété les rôles de la Reine de la Nuit (Die Zauberflöte) avec Opera Zuid, Maid (Powder her face) au Wiener Volksoper, Aspasia (Mitridate, Re di Ponto) comme doublure de Lenneke Ruiten (La Monnaie/De Munt) sous la direction de Christophe Rousset, Papagena (Die Zauberflöte au Kunsthuis Opera Vlaanderen), Nina (Il giovedì grasso) lors du Armel Opera Festival 2017, Orasia (Orpheus), Belinda (Dido and Aeneas), Gretel (Hänsel und Gretel), Sivene (Le Cinesi), la Statue (Pygmalion), Girl (Trouble in Tahiti), Premier Esprit (Cendrillon), la Princesse et la Pastourelle (L'Enfant et les sortilèges) et Erste Dame (Die Zauberflöte).

Morgane adore également la truculence des pièces d’opérette et d’opéra comique et interprète les rôles de Ernestine (Mr. Choufleuri) et Inès (Les Bavards) avec délice.

Avec la complicité de son mentor Jean-Pierre Peuvion, Morgane se spécialise en musique contemporaine et participe à plusieurs créations d'opéras dans les rôles de Makiko (Mange-café, P. Zavaro) ou de Soeur de Palomides (Le silence des ombres, B. Attahir au Théâtre Royal de la Monnaie) mais également lors de nombreux festivals de musique contemporaine où elle chante aussi des œuvres de Cage, Scelsi, Berio, Bartholomée, Mernier, Riadis, De Jaer, Peuvion, Colin, Cominotto…

La musique contemporaine est pour elle synonyme de recherches et d'expérimentations vocales, de découvertes de soi et de rencontres musicales et c'est toujours avec une jouissance renouvelée qu'elle découvre de nouvelles oeuvres.

Morgane se produit également en oratorio dans la Johannes Passion (J-S Bach), le Messie (G. F. Haendel), la Messe solennelle en l'honneur de Ste Cécile (Ch. Gounod), le Stabat Mater (G. B. Pergolesi), le Magnificat (A. Vivaldi), le Requiem (G. Fauré) ainsi qu'en récital de mélodies (A. Schönberg, A. Copland, A. Dvorak, G. Holst, T. Takemitsu, A. von Zemlinski, L. Bernstein… ).

 

Morgane a gagné le prix de la Meilleure Interprète lors du Armel Opera Festival (2017), le rôle de Sofia (The Mother) lors de la Armel Opera Competition (2016), le troisième prix du 7ème Concours lyrique international Bell'Arte (2015), a été demi-finaliste du concours Voix Nouvelles 2018, finaliste du concours SummerFest Europe (2013) et est diplômée de la médaille d'argent par l'Académie Arts, Sciences, Lettres de Paris depuis 2005.

Friande de musique de chambre éclectique, la jeune soprano forme le Calypso duo avec la pianiste Annie Lantin et se produit au sein d'ensembles vocaux belges (Eclectic Singers, The New Baroque Times Voices) et allemand (Orpheus Vokalensemble).

Morgane figure sur Chansons Indigo, le disque de Jean-Pierre Peuvion regroupant les mélodies du compositeur ( Home Records 2018 ), chante le rôle de Makiko dans la captation live de Manga-Café ( Maguelone 2018 ) et interprète le rôle de La Statüe dans Pygmalion de J-Ph. Rameau sur le dernier disque de Apotheosis, dirigé par Korneel Bernolet ( Ramée / Outhere Music 2019 ).

Parallèlement à sa carrière de soliste, Morgane est titulaire de l'Agrégation en Chant et Art Lyrique, est chef de choeur et donne régulièrement des coaching vocaux pour A Cœur Joie Belgique.

Ne pas altérer sans la permission de l'artiste. Merci de détruire tout précédent matériel.